Days
Hours
Minutes
Seconds

La statue de la Paix (평화의 소녀상)

8 juillet 2024 Ecole coréenne d'Aix en Provence

La statue de la Paix aussi appelée statue de la Jeune fille en Corée du Sud(평화의 소녀상) est un symbole puissant de résilience et de mémoire historique. Elle symbolise les victimes de l’esclavage sexuel organisé par les soldats japonais durant la seconde guerre mondiale. Ce monument situé devant l’ambassade Japonaise à Séoul fut créé par Unseong Kim (운성김) et Seogyeong Kim ( 서경김) et inauguré le 14 décembre 2011 rendant ainsi un hommage poignant à ces femmes de réconfort.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, des milliers de femmes, principalement coréennes furent déportées et contraintes de travailler au service des japonais. C’est ainsi que le mot  « femmes de réconfort » apparu, désignant les femmes forcées à se prostituer par les Japonais et leurs collaborateurs. Cette pratique exercée sous l’occupation japonaise et la guerre fut longtemps dissimulée, avant d’être progressivement sortie de l’ombre, grâce au courage et prises de parole des survivantes de cet enfer ainsi que par la présence des manifestants militant pour les droits de l’homme.

Cette statue représente une jeune fille en Hanbok (한복) assise sur une chaise. Elle est le symbole de l’innocence volée, de l’espoir et de la paix. La chaise vide situé à côté d’elle symbolise les centaines de victimes décédées ou non reconnues. Cette statue reste plus qu’un simple monument commémoratif, c’est un symbole de contestation et de mémoire collective appelant à une justice pour toutes les victimes ayant soufferts de ces atrocités.

Néanmoins, la présence de cette statue regardant l’ambassade Japonaise suscite encore aujourd’hui des tensions diplomatiques entre la Corée du Sud et le Japon. En effet le Japon, a réclamé plusieurs fois le retrait de cette statue qui fut refusé par Séoul mais aussi par les victimes souhaitant préserver cette mémoire historique.

Le gouvernement japonais n’a de surcroit jamais admis officiellement l’existence de ces crimes de guerres. Ainsi, ces statues présentent à Séoul et à Busan ont pour objectif de symboliser ces actes, en poussant le gouvernement japonais à les reconnaître.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur ce sujet à travers un film amusant et émouvant, nous vous invitons à regarder « I can speak » (아이 캔 스피크) qui image parfaitement la difficulté qu’ont eu les femmes de réconfort à se faire entendre.

 

peace statue comfort woman statue 위안부 소녀상 평화의 소녀상 (3)

peace statue comfort woman statue 위안부 소녀상 평화의 소녀상 (3)” by CC0photo is marked with CC0 1.0.

AUTRES ACTIVITÉS À VENIR

La statue de la Paix (평화의 소녀상)

8 juillet 2024 0

La statue de la Paix aussi appelée statue de la Jeune fille en Corée du Sud(평화의 소녀상) est un...

Lire

Le Soft Power Sud-Coréen

24 juin 2024 0

Le Soft power représente la capacité d’un pays à influencer un acteur (pays et/ou population) à travers l’attraction et...

Lire

Fête de Fin d’année

Samedi 15 Juin 2024 à 10h 0

Bonjour à tous, Nous avons l’honneur de vous convier le samedi 15 juin 2024 à 10h, au moulin à...

Lire

Leave a Reply